Tris sélectifs des déchets : des améliorations sont possibles

0
202
tris-selectifs-dechets

Tris sélectifs des déchets : ils peuvent encore s’améliorer.

En France, les centres de tris des déchets seront certainement amenés à améliorer leurs processus de traitement et de sélection d’ici 2020. Cela passera par des modifications des pratiques actuelles, qui seront nécessaires à l’amélioration de la qualité du travail réalisé dans ces centres.

tris-selectifs-dechetsL’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, l’ADEME, a mené différentes études dans le but d’améliorer le travail effectué dans les centres français de tris des déchets. Pour cela, l’Agence a analysé les différents systèmes de collectes des produits hors d’usage mis en place par les collectivités.

À terme, les modifications préconisées seront destinées à améliorer la qualité des matières premières extraites des différents recyclages.

Malgré les difficultés techniques qu’entraînent ces changements, concernant les recommandations techniques de base à respecter, une marge d’amélioration a clairement été identifiée.

Elle concernera certains emballages, notamment en acier, qui présentent encore aujourd’hui une quantité de produits magnétiques trop importante. Leur proportion pourrait nettement être réduite.

Des mesures vont aussi s’appliquer aux détritus composés de matière plastique, qui pourraient être mieux isolés.

Pour parvenir à de meilleurs résultats, les différentes étapes du tri manuel effectué en amont permettront, en étant plus rigoureuses, de limiter la présence des produits souillés. Il suffira de les retirer au préalable.

Par ailleurs, des dispositifs de tris automatiques devront aussi être installés le plus en aval possible, afin de réduire la sélection des emballages inutilisables.

Après leur sélection, les matières premières retenues devront être entreposées et compactées dans un environnement sec, en restant bien séparées les unes des autres.

 Un autre moyen d’améliorer les tris sélectifs faits par la population sera d’harmoniser les consignes de tris au sein de toutes les communes. Celles-ci appliquent en effet aujourd’hui des systèmes différents. Par exemple, les couvercles des poubelles dédiées aux tris n’ont pas toujours, pour les mêmes types de produits, des couleurs identiques.

 L’ADEME a constaté que l’harmonisation des consignes de tris a heureusement déjà commencé en France. Un décret a notamment listé tous les déchets qui doivent entraîner une collecte séparée.

De plus, les pictogrammes signalant les déchets qui nécessitent des tris spécifiques sont maintenant bien visibles dans la plupart des lieux de collectes.

Pour aller sur le site de l’ADEME : http://www.ademe.fr