Trottinettes à disposition : limiter des risques trop importants

0
2816
La vitesse excessive des trottinettes sera limitée à Paris.
La mairie de Paris décide de réduire la vitesse autorisée des trottinettes électriques.

Trottinettes à disposition : Paris durcit le ton

Ces derniers temps, les trottinettes à disposition ont provoqué à Paris de nombreux troubles publiques. En fait, elles sont responsables d’une situation quasiment anarchique. Au point qu’Anne Hidalgo, maire de la Capitale, a annoncé  ce 6 juin des mesures plus sévères les concernant. Notamment, une limitation de vitesse plus restrictive.

Une vitesse réduite

Après avoir dévoilé en avril dernier la création prochaine de parkings dédiés aux trottinettes à disposition, pour qu’elles soient moins gênantes, la mairie de Paris vient de prendre une décision radicale. Celle de limiter la vitesse de ces deux-roues à 20 km/h. Dorénavant, leur vitesse de pointe sera donc bridée. Cette mesure était attendue par de nombreuses associations de piétons. En effet, elles s’inquiétaient de voir proliférer ces petits véhicules à la mode. Actuellement, ils roulent trop souvent à des vitesses excessives, y compris sur les trottoirs parisiens. Cette décision vient s’ajouter aux amendes déjà prévues en cas de circulation sauvage, en dehors de la chaussée.

Une charte insuffisante pour les trottinettes en libre-service

Désormais, les trottinettes électriques devront respecter la vitesse maximale de 20 km/h.
La mairie de Paris a décidé de limiter la vitesse des trottinettes à disposition.

Malgré la charte de bonne conduite, récemment signée par les opérateurs de trottinettes à disposition, le nombre des accidents a beaucoup augmenté à Paris. Dans un premier temps, une vitesse de 25 km/h maximum avait été accordée. Après quelques semaines, force est de constater que cette limite reste excessive. Par conséquent, elle a été réduite, afin d’empêcher de nouveaux incidents. Ainsi, les chocs trop violents avec des trottinettes devraient beaucoup diminuer.

Des limitations inévitables

Pour respecter la nouvelle réglementation, les onze entreprises loueuses de trottinettes à Paris devront modifier leurs véhicules. Ce, afin de brider leur puissance. Lyon a pris une décision similaire. Cependant, elle ne s’applique pour l’instant qu’à certains quartiers. De son côté, la Capitale a choisi d’être moins permissive, puisque ce maximum de 20 km/h devra être respecté partout. Par ailleurs, il existe des zones dites « de rencontres », où les piétons et les voitures se côtoient. La vitesse des trottinettes à disposition, ou même personnelles, y sera limitée à 8 km/h. Enfin, un précédent accord avec les sociétés loueuses autorisait un parc estimé à 40.000 véhicules dans la Capitale. A cause du nombre d’accidents constatés, ce nombre sera certainement réduit. De plus, seulement trois prestataires devraient être conservés.