Se peser facilement quand on se déplace en fauteuil

0
318
pesée-fauteuil

Un contrôle important qui doit être facilité.

Comme toutes les personnes valides, les personnes qui se déplacent en fauteuil roulant ont besoin de connaître leur poids afin de le surveiller. Actuellement, les opportunités de pouvoir se peser avec un fauteuil sont rares, et souvent d’un accès qui devrait être simplifié.

pesée-fauteuilLe plus souvent, les personnes en situation de handicap qui effectuent ce type de contrôle, pourtant très important pour elles, ne se pèsent que lorsqu’elles sont hospitalisées, ou quand elles sont dans un service médical dans lequel elles peuvent trouver un plateau de pesée. Afin de remédier à une carence évidente en équipement, le réseau Breizh paralysie cérébrale a mis en place dans deux villes d’Ille-et-Vilaine, Fougères et Rennes, une plateforme de pesée. Cet appareil y est accessible librement, pendant les heures d’ouverture. Pour l’utiliser, il suffit de se placer avec son fauteuil sur un large carré de métal prévu pour effectuer la pesée. À Rennes, pour être aisément accessible, ce dispositif a été installé dans un centre commercial doté d’un centre CPAM 35. Il est donc possible de s’y rendre en transports en commun. Pour que la pesée soit réalisée correctement et informe réellement la personne, il faut que celle-ci connaisse auparavant le poids de son fauteuil à vide. Elle doit également soustraire du résultat obtenu le poids éventuel de toute prothèse, ou de chaussures orthopédiques si elle en porte. Cet accès dans deux villes d’un dispositif de pesée en libre accès est le résultat d’une action menée conjointement par un groupe de travail, composé de représentants de l’Assurance maladie, de la clinique Saint-Yves, du pôle Saint-Hélier, et de l’Agence de Santé Bretagne. Après la création de ces deux premiers sites de pesée, un troisième devrait être installé d’ici la fin de l’année dans les Côtes d’Armor, près de Lannion. Cette initiative innovante pour faciliter la pesée des personnes en situation de handicap est très utile. Surtout quand on sait que cette population est particulièrement vulnérable aux risques de dénutrition ou de surcharge pondérale. Ce type de contrôle est donc essentiel pour le maintien de leur équilibre nutritionnel.