L’accès au Très Haut Débit Internet : une priorité en Seine-et-Marne

0
197
accès-thd-seine-et-marne

Un objectif clair et défini.

Inscrit dans le Plan National France Très Haut Débit, le projet de la Seine-et-Marne de rendre accessible Internet grâce au Très Haut Débit sur tout son territoire a été programmé sur 20 ans. Ces travaux doivent faire bénéficier au plus tôt tous les foyers, les entreprises et tous les services publics du département d’une connexion très rapide.

accès-thd-seine-et-marneCe programme représente un enjeu capital pour améliorer la compétitivité globale du département, et faciliter le quotidien de tous les Seine-et-Marnais. Une fois réalisé, ce projet aura des retombées essentielles dans de nombreux domaines clés, notamment l’essor du coworking et du télétravail, la E-médecine (consultation médicale à distance), et la modernisation de l’enseignement, à l’intérieur ou en dehors des établissements scolaires.

Le Département s’est engagé dès 2004 dans un effort visant à réduire la fracture numérique en Seine-et-Marne. Cela a entraîné une première phase de travaux, de 2005 à 2008, pour rendre Internet plus accessible à chacun, via le Moyen Débit et le Haut Débit. Ces efforts ont constitué le début d’une modernisation du réseau existant, qui a permis la création de nouveaux services.

De 2006 à 2009, une seconde étape s’est amorcée, faisant émerger le Très Haut Débit Internet. C’est ainsi que le réseau Sem@for77 a vu le jour, avec l’aide de la région Île-de-France. Les efforts considérables qui ont été mis en oeuvre ont fait déployer plus de 1.300 kilomètres de fibre optique sur le département. Ils ont permis de desservir plus de 200 zones d’activités, près de 600 sites publics, et 200 sites d’opérateurs téléphoniques. Choisies comme villes-pilotes, Chevry-Cossigny, Cesson, Vert-Saint-Denis et Bailly-Romainvilliers en ont considérablement profité.

La montée en débit s’est ensuite poursuivie avec l’implantation de l’ADSL. Grâce à l’aide apportée par le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER), obtenue fin 2008, d’un montant de 823.000 €, plusieurs territoires ruraux seine-et-marnais ont pu bénéficier d’un accès Internet à Très Haut Débit. Aujourd’hui, ce service est fourni notamment aux communes de Saints, de Beautheil, de May-en-Multien, de Mauperthuis, de La Madeleine-sur-Loing, d’Esmans, de Chailly-en- Brie, de Mouroux, de Grez-sur-Loing, de Crouy-sur-Ourcq et de Maincy. Cette amélioration touche actuellement près de 5.000 foyers.

Actuellement, une 4e phase a été entamée, avec le déploiement du Très Haut Débit. Pour y parvenir, le syndicat mixte Seine-et-Marne Numérique a été créé début 2013, avec l’aide de la région et la participation des collectivités seine-et-marnaises volontaires. Ce déploiement de réseaux de Montée En Débit (MED), et de Fibre optique jusque chez l’Habitant (FTTH) a été confié en mars 2015 à la société Covage, via une délégation de service public. La société Seine-et-Marne HD, filiale de Covage, a donc été chargée de concevoir, de mettre en place et d’exploiter le réseau Sem@fibre 77, qui permettra de relier la moitié des Seine-et-Marnais en Très Haut Débit d’ici 4 ans.