Supercalculateurs : la France régresse dans le classement mondial

0
156
supercalculateurs-classement

Un palmarès en mouvement perpétuel.

Les supercalculateurs constituent un monde impitoyable, dans lequel rester en bonne place au sein de la sélection élitiste des 500 machines mondiales les plus performantes demande des efforts constants.

supercalculateurs-classementRappelons qu’un supercalculateur est un superordinateur élaboré dans le but d’effectuer à très grande vitesse un nombre colossal de calculs. Pour y parvenir, ce type de machine utilise littéralement des millions de processeurs, afin d’atteindre les performances requises, d’une puissance suffisamment élevée. Pour suivre cette course technologique, un classement régulier est effectué. Le dernier qui a été réalisé ce mois-ci a mis à jour une régression de la France, par rapport à d’autres pays. Bien que l’Hexagone ait réussi à placer une dix-huitième machine dans ce palmarès des 500 supercalculateurs les plus puissants au monde, comparée à d’autres pays elle n’occupe plus que la 23e place. Très utilisés dans le secteur de l’énergie nucléaire, ces supercalculateurs peuvent aussi servir dans d’autres domaines. Comme l’a récemment précisé le Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA), ces superordinateurs peuvent également : « […] prolonger certaines des activités de recherche et de développement dans des domaines non-nucléaires, soit à des fins économiques, soit en vue de participer à des programmes d’intérêt général. »