Piratage sur la Toile : Google fait son bilan sur un an

0
235
piratage-phishing-google

Un piratage bien rôdé : le phishing.

Une récente étude consacrée au piratage visant les comptes Google vient d’être finalisée par l’entreprise américaine.

piratage-phishing-googleAidée dans son analyse par l’université californienne de Berkeley, sur une période d’une année, Google conclut que le phishing, ou « hameçonnage », reste l’une des méthodes les plus couramment utilisées pour soutirer les identifiants de ses comptes. Entre mars 2016 et mars 2017, le géant américain s’est notamment penché sur différents marchés illicites, avec lesquels il est possible de se procurer près de 2 milliards de données subtilisées. Cette pratique frauduleuse représente en moyenne près de 250.000 identifiants ou mots de passe volés par semaine. L’un des moyens les plus fréquents pour parvenir à ce détournement demeure la technique éprouvée du phishing, avec laquelle le fraudeur réussit à se faire passer pour un service ou une entreprise fiables, dans le but de convaincre l’internaute de partager les moyens d’accès à ses comptes. En un an, ce seul procédé a permis d’engranger près de 12,5 millions d’identifiants divers. Pourquoi les hackers changeraient-ils de technique puisqu’elle marche encore très bien ?