La cybercriminalité menace sérieusement la France

0
200
cybercriminalité-france

Un rapport alarmant.

La cybercriminalité a fait l’objet d’un rapport américain, publié en avril dernier par la société californienne Symantec, spécialisée dans les logiciels, qui révèle que la France est l’un des pays les plus menacés au monde par le vol de données informatiques.

cybercriminalité-franceL’Hexagone figure en seconde place de ce classement inquiétant, placée juste derrière les États-Unis et devant la Russie. Un record dont le pays se passerait volontiers, qui est évidemment dû à l’explosion des nouvelles technologies. Le rapport établi par Symantec fait apparaître que plus de 85 millions de données personnelles ont été volées en France, entre le mois d’octobre 2015 et octobre 2016, contre près de 792 millions aux États-Unis. La Russie, quant à elle, a subi des vols à hauteur de plus de 83 millions de données. Ces manœuvres criminelles concernent essentiellement le vol de mots de passe, d’e-mails et d’informations concernant l’identité personnelle. Sur le territoire, cela représente plus de 13 millions d’internautes qui ont été, à divers degrés, victimes de cybercriminalité. En France, le vol de données personnelles représenterait environ 14 % des infractions en ligne, et 10 % concernerait des fraudes à la carte bancaire. Ces chiffres pourraient même être sous-estimés, car certaines victimes ne s’aperçoivent pas qu’elles font l’objet d’une fraude. Afin de lutter contre cette criminalité numérique, l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) et le Ministère de l’Intérieur ont mis à la disposition des victimes de piratages informatiques la plateforme http://cybermalveillance.gouv.fr