PANDA : une application destinée aux personnes malvoyantes

0
300
panda-application

Une aide pour mieux vivre le quotidien.

Concevoir une application mobile à l’intention des personnes déficientes visuelles est le but que s’est fixé une équipe regroupée pour réaliser un projet baptisé PANDA.

panda-applicationLe dispositif sur lequel ces chercheurs travaillent s’appuie sur une caméra et un casque dont la conduction osseuse est directement transmise à l’oreille interne. En cours d’élaboration, ce procédé relié en Bluetooth à une application devrait permettre à ses utilisateurs de reconnaître les visages et les objets, de mieux se déplacer, et même de lire. Grâce à leur casque, ils pourront bénéficier, à terme, d’un son qui « vocalisera » en 3D ce qu’ils ne peuvent pas voir. Une aide précieuse qui facilitera grandement le quotidien des personnes malvoyantes.

Les concepteurs de ce projet sont des ingénieurs en robotique et en développement informatique. Ils sont en train de recruter 20 volontaires pour élaborer avec eux ce dispositif, actuellement en précommande. La diffusion du projet PANDA auprès du grand public est prévue au cours du premier trimestre 2018. Afin d’être le mieux adapté possible aux besoins réels des personnes malvoyantes, ce projet intègre aussi les réflexions de 200 personnes porteuses de ce handicap, pour recueillir leurs expériences et mieux connaître leurs difficultés. L’un des objectifs prioritaires de PANDA est de permettre de détecter les nombreux objets tactiles que l’on utilise chaque jour, qui restent difficiles à utiliser lorsqu’on est atteint de cécité. Pour son lancement, cette application sera d’abord disponible sur iPhone, car, après enquête, c’est le smartphone qui est utilisé par 70 % des personnes atteintes de déficience visuelle. Les concepteurs de cette application expliquent leurs travaux par ce simple constat : « Nous pouvons aujourd’hui concevoir des voitures intelligentes, des radars de recul et toutes sortes d’objets connectés. Il n’est pas normal que ce ne soit pas le cas pour les aides techniques. » Au niveau de son prix, l’application PANDA devrait être proposée dans les dispositifs médicaux appartenant à la classe 1, donc à un tarif accessible.