Dyslexie : deux scientifiques bretons pourraient faire progresser son traitement

0
190
dyslexie-bretagne

Une avancée étonnante.

Deux physiciens retraités bretons, Albert Le Floch, originaire de Plozévet, et le Paimpolais Guy Ropars, ont fait une découverte qui pourrait aider à soigner les troubles dyslexiques, appartenant aux dysfonctionnements de l’apprentissage, plus couramment appelés les troubles « dys », malheureusement fréquents.

dyslexie-bretagneLeur découverte est prise très au sérieux, au point de leur valoir un article dans le respecté et prestigieux journal de la Royal Society. Ces deux retraités, intéressés par l’analyse de ce dysfonctionnement depuis les années 80, ont trouvé l’une des causes des troubles dyslexiques en travaillant avec une trentaine d’étudiants de l’université de Rennes, justement atteints par cette gêne.

En 2011, les deux acolytes avaient déjà obtenu les honneurs du journal de la Royal Society, qui avait publié un article sur leur étonnant travail, traitant de l’usage par les anciens Vikings d’une pierre légendaire qui leur permettait de s’orienter avec précision sans boussole lorsqu’ils naviguaient. Un procédé surprenant, car il fonctionnait sans l‘aide du soleil ni des étoiles. Cette pratique mystérieuse leur permettait d’arriver à bon port sans se tromper, notamment quand ils ont accosté en Amérique, bien avant la traversée effectuée par Christophe Colomb.

Ces deux chercheurs bretons, experts en lumière et en laser, sont parvenus en partie à expliquer comment les Vikings se servaient de cette « pierre de soleil », sorte de cristal transparent, pour se diriger sans l’aide des astres, même par temps très nuageux, juste en regardant dedans. Ce procédé, en apparence incompréhensible, était pourtant régulier chez les Vikings, bien avant la découverte de la boussole par les Chinois, après 1600. À partir de leurs précédents travaux, les deux scientifiques bretons sont parvenus à expliquer certains mécanismes qui entraînent les troubles de la dyslexie, ce qui pourrait contribuer à mieux la soigner.