Les championnats du monde World Para Athletics ont lieu à Londres

0
275
world-para-athletics-londres

Une belle prestation des athlètes français.

Depuis le 14 juillet, et jusqu’au 23, la Grande-Bretagne accueille la 8e édition des championnats du monde World Para Athletics, qui sont organisés tous les deux ans. Ce grand rassemblement sportif se déroule dans le stade olympique de Londres. Au total, 1.300 athlètes de 100 pays s’y affrontent, avec l’espoir de remporter les 213 médailles d’or mises en jeu. La délégation française, composée de 23 participants, a déjà remporté plusieurs récompenses.

Depuis le début des épreuves, les sportifs français, dont trois représentent la Fédération Française du Sport Adapté, qui accueille des personnes atteintes d’un handicap mental, ont eu la fierté de remporter quatre médailles. Le 15 juillet, la jeune athlète de 28 ans Mandy François-Elie, porteuse d’une paralysie cérébrale, a été couronnée par une médaille d’argent en concourant pour le 200 mètres. L’année dernière, elle avait déjà ravi le même titre sur le 100 mètres, lors des Jeux Paralympiques de Rio. Le lendemain, c’est au tour du sprinteur Pierre Fairbank, venu de Nouvelle-Calédonie, atteint de paraplégie, de s’octroyer une médaille de bronze, toujours sur le 200 mètres. Habitué aux records, ce sportif de haut niveau avait remporté une médaille d’argent aux Jeux de Rio sur 800 mètres, et une de bronze dans l’épreuve du 400 mètres. À Londres, il participe à quatre épreuves consécutives : les 100, 200, 400 et 800 mètres. Le 17 juillet, le sauteur en longueur Jean-Baptiste Alaize a battu son propre record, avec un bond de 6,82 mètres. Cette performance lui a permis de recevoir une médaille de bronze. Le jour suivant, Pierre Fairbank a confirmé son excellente forme en remportant à nouveau un titre en bronze, après avoir couru un magnifique 400 mètres.

Les épreuves peuvent être suivies chaque jour en direct sur la chaîne France Ô, entre 20 heures et 23 heures. Elles sont commentées par le journaliste sportif Patrick Montel et la championne Marie-Amélie Le Fur, elle-même détentrice de huit médailles olympiques et de quatre titres mondiaux.

Le site de la compétition, en anglais, est consultable à l’adresse : https://www.paralympic.org/athletics.