La télémédecine devient un nouveau moyen de s’informer et de consulter

0
164
télémedecine

Une pratique qui gagne du terrain.

Selon une étude datant d’avril 2017, réalisée par l’institut de sondages BVA, 51 % des Français ont déjà eu recours à la télémédecine pour accéder à une consultation, à des soins, ou à un 
traitement.

Une analyse plus détaillée de ce résultat révèle que 32 % des personnes interrogées ont déjà pris un rendez-vous médical via Internet pour consulter un médecin, et que 24 % d’entre elles ont déjà acheté en ligne un médicament sans ordonnance. En revanche, le recours direct à un professionnel de santé via Internet reste moins répandu, puisque cette option n’a été choisie que par 13 % des personnes interrogées. Parmi elles, seulement 11 % ont déjà posé une question à un professionnel de santé par le biais d’Internet. Ce pourcentage chute à seulement 3 % quand on comptabilise juste les usagers qui ont effectué une téléconsultation complète en ligne. Un autre avantage d’Internet est aussi de permettre la communication entre patients. Ainsi, 16 % des Français ont déjà posé des questions à d’autres internautes par l’intermédiaire de forums sur des sujets liés à la santé.

Les catégories de la population les plus favorables à l’utilisation de ces services à distance se trouvent chez un public en priorité masculin, d’un milieu plutôt aisé, dont la motivation est un sujet de santé intime, qui réclame une certaine discrétion. Ces trois profils sont les plus nombreux à avoir déjà
consulté ou questionné un professionnel de santé par le biais d’Internet.

Les avantages majeurs d’Internet

Les deux principaux atouts dont bénéficie la Toile sont principalement le gain de temps et la discrétion. Parmi les facteurs avantageux les plus souvent cités, ils varient en fonction du type de service souhaité. Par exemple, en matière d’achats de médicaments, le prix est le motif le plus fréquent, ressortant à 61 %, alors que cet argument n’est choisi que par 30 % des internautes qui souhaitent obtenir une consultation en ligne. Les avantages qui ressortent en priorité restent l’économie de temps, à 67 %, et l’aspect pratique, qui apparaît dans un peu plus de la moitié des réponses (51 %). Concernant la discrétion, cet avantage est recherché par 28 % des utilisateurs.

À travers cette étude, on observe que les pratiques médicales utilisant Internet sont en train d’évoluer et de gagner peu à peu du terrain. Pour preuve, on constate que l’usage de la télémédecine a déjà touché la moitié des personnes qui ont été sondées.