Un manque de places pour les handicapés français signalé par l’UNAPEI

0
296
handicapés-places

Une situation tendue.

Luc Gateau, Président de l’UNAPEI, a récemment soulevé la question du nombre insuffisant de places existant en France, réservées à l’accueil des adolescents et des adultes handicapés.

handicapés-placesDes habitants du Val-de-Marne se sont dernièrement exprimés pour signaler les énormes difficultés rencontrées par les familles d’adolescents handicapés qui, une fois devenus adultes, ne parviennent pas à trouver de solutions d’accueil adapté, par manque de places prévues dans leur département. Ils doivent alors se contenter d’accueils temporaires, voire, dans certains cas, partir en province ou même en Belgique, en y étant forcés. Cette situation, dénoncée également par le Président Luc Gateau, plonge ces familles dans des problèmes éprouvants, et leur fait mener une vie particulièrement difficile. Plusieurs de ces habitants ont donc demandé que les élus du Val-de-Marne se mobilisent face à ce problème, et que l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS) leur permette de trouver des solutions concrètes. Ils réclament de leurs élus qu’ils s’engagent au niveau national, afin qu’ils considèrent les personnes handicapées comme des citoyens à part entière. Ils attendent que des mesures d’accueil concrètes soient mises en place, étayées par des financements. Ils tiennent à souligner qu’actuellement la plupart des structures prévues sont financées par les départements, et qu’il est pratiquement devenu impossible de trouver une place dans un département autre que le sien. Cette situation de pénurie renforce encore la logique de priorité donnée aux administrés d’un département donné, alors que ce choix ne repose sur aucune base légale.