Les bons réflexes à connaître pour rouler à vélo

0
173
cyclisme-bons réflexes

Vérifier la qualité de son équipement.

Pour garantir sa sécurité et prévenir les risques d’accident lorsqu’on se déplace en bicyclette, des précautions élémentaires sont nécessaires, et même obligatoires.

cyclisme-bons réflexes

Pour rouler dans de bonnes conditions et sans risques, de jour comme de nuit, il faut que le vélo soit équipé d’une sonnette – dont le son doit pouvoir être audible à 40 mètres -, de freins qui fonctionnent parfaitement, et de catadioptres latéraux (orange), placés à l’avant (blanc), sur les pédales (orange) et à l’arrière (rouge).

Pour rester visible par tous les temps, même en cas de mauvaises conditions météo (brouillard, pluie, etc.), il faut que l’éclairage avant produise une lumière jaune ou blanche suffisamment forte, et qu’à l’arrière on émette clairement un feu rouge fixe. Pour compléter ces équipements, il est conseillé d’installer sur son guidon un rétroviseur et de se munir d’un antivol. Avant d’utiliser son vélo, il faut toujours s’assurer que ses pneus sont correctement gonflés, que sa selle et son guidon sont bien serrés, sans jeu anormal, et que ses roues sont correctement fixées.

Quand on roule sur la chaussée, il faut veiller à se positionner à droite, en restant environ à 1 mètre des voitures et/ou du trottoir. Il faut également éviter de zigzaguer entre les voitures, et ne pas circuler sur les trottoirs. Cette tolérance est seulement réservée aux enfants âgés de moins de 8 ans. Lorsqu’on est en présence de pistes et de bandes cyclables, il faut les utiliser. Enfin, quand on se retrouve à une intersection, il faut faire en sorte de se placer devant les autres véhicules afin d’être bien visible.

Quand on tourne, il faut l’indiquer en tendant le bras dans la direction qu’on s’apprête à prendre. Enfin, il faut toujours maîtriser sa vitesse, particulièrement dans les descentes, à l‘approche d’un feu, ou quand l’on s’approche d’un panneau stop.