Voies sur berges à Paris : la piétonisation pourrait être abandonnée

0
179
voies-sur-berges-pietonisation

Voies sur berges : elles pourraient être rouvertes au trafic routier, entre le quai Henri-IV et les Tuileries.

Ce 21 février, un jugement rendu par le tribunal administratif de Paris a annulé la piétonisation des voies sur berges parisiennes, côté rive droite, pour cause de « procédure irrégulière ». Le tribunal a en effet considéré que la précédente décision comportait « des inexactitudes, des omissions et des insuffisances ».

voies-sur-berges-pietonisationCe jugement annule l’aménagement autorisé en décembre 2015, validé pour créer une promenade publique, dans le but d’atténuer la pollution et les nuisances sonores dans la capitale. Très polémique, cette question divise depuis longtemps les élus de la région parisienne et des départements proches. Les opposants à cet usage des berges, soutenus par l’association « 40 millions d’automobilistes », réclament régulièrement la réouverture au trafic routier des 3,3 kilomètres de voies piétonisés. Le Conseil régional d’Île-de-France, opposé à cette fermeture, souhaite maintenant qu’une nouvelle concertation, plus approfondie, soit menée sur ce sujet. De son côté, Anne Hidalgo a immédiatement demandé l’annulation du jugement, déclarant qu’elle va faire appel de la décision, afin que la piétonisation soit maintenue.