Voyager avec son animal de compagnie : des conseils utiles

0
162
voyager-animal

Voyager en compagnie de son animal nécessite quelques précautions.

Tout d’abord, pour le confort de l’animal, chat ou chien, il faut lui permettre de faire ses besoins avant le départ, et ne pas le nourrir deux à trois heures auparavant. Cela lui laissera le temps de bien digérer ce qu’il a mangé avant le voyage, ce qui lui évitera de vomir en voiture. Il faut juste le laisser boire.

voyager-animalIl est important de savoir que certains animaux sont sujets, comme les humains, au mal des transports. Contre ce malaise, il existe des aliments naturels (biscuits, etc.) et des médicaments préventifs, spécialement prévus.

Pour des raisons de sécurité évidentes, mieux vaut ne pas laisser l’animal circuler à sa guise dans l’habitacle, afin qu’il ne gêne pas la conduite ni l’accès aux pédales de la voiture, et qu’il ne distrait pas le conducteur. Avec les animaux de petite taille, il est préférable de les mettre dans une caisse fermée, avec une serviette-éponge disposée sur le fond, pour anticiper une éventuelle perte d’urine due au stress. Il faut aussi ne pas placer cette caisse dans le coffre, pour que l’animal reste à l’air libre. Pour les chiens de taille importante, il existe des harnais qui permettent de les attacher à la banquette. On peut également les placer derrière un filet de protection, si l’espace intérieur du véhicule est adapté. Ces précautions éviteront à l’animal d’être projeté en cas de choc, ce qui est dangereux pour lui comme pour les passagers.

La température intérieure de la voiture doit aussi être surveillée. Idéalement, pour éviter une déshydratation ou un coup de froid, elle doit être tempérée, sans excès. Il faut donc veiller à maintenir une température modérée, et ne pas se servir de la climatisation de façon brutale. En cas de temps très chaud, les pares-soleil sont de précieux alliés de protection.

Prévoir des pauses pendant son trajet, en moyenne toutes les deux heures, est également une précaution utile, pour l’animal comme pour le conducteur. On peut alors faire sortir son compagnon à quatre pattes pour qu’il se promène ou qu’il puisse boire un peu. Attention toutefois à le garder en laisse, car il ne sera plus dans son environnement familier. Les chats apprécieront aussi de sortir un moment de leur caisse, pour se dégourdir les pattes, tout en restant néanmoins dans l’habitacle. Il ne faut en tous cas pas laisser un animal seul dans une voiture, car la température intérieure peut vite devenir excessive, et un vol reste toujours possible.