« Zéro phyto », la législation se met en place pour les communes

0
170

A partir du 1e janvier 2017, les professionnels et les collectivités auront interdiction d’utiliser ou de faire utiliser ces produits pour l’entretien des espaces verts, forêts, promenades accessibles ou ouverts au public.

A partir du 1e janvier 2017, les professionnels et les collectivités auront interdiction d’utiliser ou de faire utiliser ces produits pour l’entretien des espaces verts, forêts, promenades accessibles ou ouverts au public. Quelques exceptions seront faites pour les voiries et espaces tels que les cimetières, infrastructures de transport ou encore terrains de sport. De nombreuses communes ont déjà fait le choix d’une gestion raisonnée des espaces verts en réduisant l’utilisation des produits phytosanitaires afin de protéger l’environnement mais également la santé de la population et des employés de mairie. Pour aider et accompagner les élus dans cette démarche, des opérations de sensibilisation des élus au volet environnemental du développement durable ont été mis en place par l’Association des Maires de France afin de présenter, entre autre, des méthodes alternatives à l’utilisation des produits phytosanitaires.